Accueil > Les productions du réseau > L’option histoire-géographie en TS : ressources pour l’épreuve
Le réseau
Stages et groupes de travail

L’option histoire-géographie en TS : ressources pour l’épreuve

Par GT option HG série S

De nombreux échanges ont eu lieu en mai 2013 au sujet de l’épreuve facultative d’histoire-géographie portant sur le programme optionnel de TS. Pour rappel, il existe aussi des fiches Eduscol pour ce programme.

Voici ce qui ressort de ces discussions :

1. Concernant la LISTE INDIVIDUELLE DES QUESTIONS ET ETUDES TRAITEES EN CLASSE :

Nous nous servons de préférence du modèle de liste à utiliser proposé par l’académie-partenaire de La Réunion. Il est proposé au format word pour que chaque enseignant l’adapte aux questions qu’il a traitées et supprime celles qui n’ont pas été abordées. C’est cette liste qui doit être déposée au Secrétariat du Centre des examens 3 jours avant la tenue de l’épreuve : soit au plus tard le mardi 10 juin pour les oraux qui se tiennent le vendredi 13 juin au LF de Tananarive. Cela afin de laisser le temps à l’évaluateur de préparer des sujets d’oraux adaptés aux listes individuelles. Il est donc très important de renseigner dans la colonne de gauche de cette liste le volume horaire consacré à chaque thème (notamment pour ceux qui ont commencé l’option plus tardivement dans l’année scolaire) et surtout dans les deux autres colonnes toutes les informations permettant à l’évaluateur de connaître les problématiques retenues et les recherches et productions personnelles de l’élève. Ces indications ont pour but de permettre à l’examinateur d’aider le candidat à mettre en valeur ses connaissances et surtout pas à sanctionner des manques ou des oublis. Les productions personnelles ou de groupe figurant sur la liste ne sont pas à transmettre avant l’épreuve ; mais le jour de l’examen le candidat doit se munir d’une forme simplifiée de la production permettant à l’évaluateur d’en prendre connaissance rapidement. S’il arrivait malgré tout qu’un élève se présente le jour de l’épreuve sans que son établissement ait pu envoyer la liste à temps, l’évaluateur peut demander à l’élève de cocher les questions et études traitées en classe, de lui faire signer cette feuille et ensuite l’interroger normalement sur ces thèmes. Voici une "feuille de secours", à transmettre ensuite au Bureau des examens en signalant le problème.

2. Concernant les SUJETS D’ORAL à proposer aux élèves :

Nous utilisons de préférence la même maquette pour saisir les sujets d’oral à proposer aux candidats (au format word). Il n’existe pas d’annales zéro ou de listes officielles de sujets. Nous avons recensé un certain nombre d’exemples de sujets ; mais cette liste de sujets d’oral n’est pas exhaustive et n’a aucun caractère institutionnel ; les sujets posés doivent impérativement correspondre non seulement aux 6 thèmes traités par l’élève (parmi les 12 possibles) mais aussi à la démarche suivie durant l’année, tout deux figurant sur la liste présentée par le candidat. Les deux sujets au choix doivent appartenir à des questions d’étude différentes. Lors du temps de préparation le candidat dispose uniquement du sujet : aucun document n’est fourni (y compris la production personnelle). L’interrogation peut porter sur les travaux personnels. Dans ce cas il s’agit d’un support et seule la prestation orale est évaluée ; on n’évalue pas la production personnelle. L’examinateur pourra interroger le candidat sur sa production personnelle dans le cadre de l’entretien même si elle n’est pas rattachée au sujet d’interrogation. Normalement, le candidat rend toujours le sujet d’examen à la fin de son passage à l’oral ; un second exemplaire du sujet, avec le nom de l’élève, doit normalement être remis au Bureau des examens.

3. Concernant l’EVALUATION DE L’ORAL :

Nous rappelons qu’il s’agit d’une option pour laquelle seuls les points au-dessus de 10 sont comptabilisés ; 10/20 nous semble donc être la note minimale qui peut être donnée puisqu’elle signifie que l’élève a choisi une option qui ne lui fait gagner AUCUN point. Mais c’est bien sûr à chaque évaluateur de décider. Nous préconisons aussi l’utilisation d’une grille d’évaluation simplifiée commune, qui ne remplace pas évidemment la saisie des notes. Cette grille n’est pas à donner au Bureau des examens.

Le mail professionnel

Connexion à votre webmail professionnel


Pour demander l’activation de votre adresse mail professionnelle, merci de remplir le formulaire sur Google Documents


Contacter le conseiller pédagogique :

courriel